Events

10€ par personne Galop 2 +

Une balade relaxante au site de pique-nique. Une pause pour le déjeuner, puis rentrer a cheval. N’oublier pas de amener ton pique nique! Tous niveaux 20€ par personne

Concours complet avec une "tete de cheval" (hobby horse). Tres amusant! Tous niveaux 10€ par personne N'hesiter pas de demander des informations!!

Concours de beauté le matin 10€ Challenge dressage l'apres midi 10€

Une balade relaxante au site de pique-nique. Une pause pour le déjeuner, puis rentrer a cheval. N’oublier pas de amener ton pique nique! Tous niveaux 20€ par personne

Concours complet avec une "tete de cheval" (hobby horse). Tres amusant! Tous niveaux 10€ par personne N'hesiter pas de demander des informations!!

Niveaux : tous 15€ par personne Possibilité de rester pour le camp apres

15€ par personne

Introduction au TREC Galop 2 + 20€ par personne

Galop 2 + 15€ par personne

Plusieurs petit challenges a faire a cheval/poney 10€ par personne Tous niveaux

20€ par personne Galop 2+

Une balade relaxante au site de pique-nique. Une pause pour le déjeuner, puis rentrer a cheval. N’oublier pas de amener ton pique nique! 20€ par personne Tous niveaux

10€ par personne Galop 2+

20€ par personne Galop 2+

Une journée amusante d’apprentissage sur des poneys 20€ par personne Galop 0/1

10€ par personne Galop 2+

Galop 1 + 10€ par personne
https://www.youtube.com/watch?v=uleEygTD4ao Le CSO d'hier


Quelques photos de ce matin :)

This!
  • Too cute😍😍😍

Quelques photos de ce matin :)

Quelques photos de samedi matin :)

A big happy birthday to this little dumpling Joyeux anniversaire a Bonnie 💝💝💝

Pour ceux qui s'interesse par le carrousel - voici celui de l'année dernier: https://www.youtube.com/watch?v=S1da7RhiaI4. Il reste 3 places pour les plus grands et 4 places pour les petits. N'hesiter pas de demander plus de renseignements.
  • C'est quand déjà ?
  • C'est le 17 Septembre 2017
  • Ysa said yes!
  • Me too please
  • I had forgotten how brilliant the kids were, and the fun we all had dressing up 😉

The curse of perfectionism, and the power of "pretty good." All over the world, every day, riders are schooling horses. Horses do not "want" to be schooled. If you think that, you are a dreamer, still thinking like an eight year old, which is OK if you are 8, not so productive as you become more mature. And good trainers know that training is "hard" on horses, just as soccer practice or track practice or basketball practice or any sport that requires running and high energy expenditure is "hard" on human athletes. It is called athletically induced discomfort, and any human who is any kind of athlete will remember (or currently be experiencing) the pain of tired muscles, racing heart, panting breath, the feeling that running hard down that lacrosse field "one more time" near the end of a game is taking her/him out toward the end of her/his strength and endurance. But human athletes have goals, like earning a varsity letter, or having the esteem of the other kids, or winning a State Championship, and to attain those goals, they are willing to push through the pain. Horses have "goals", too, to eat grass, and hang in pastures with other horses. These goals have zero to do with "pleasing my darling owner who loves me." And when our horses are "being resistant", it is almost always because of either not understanding the aids being applied, or understanding them, but being tired and starting to get to that point, like the lacrosse player at the end of the game, where "one more time" is about the last straw. But perfectionist humans tend to be all over "one more time", because that last attempt wasn't good enough. And neither is this one, so do it again. And again. And again----- Learn to accept "pretty good" as good, and quit after a couple of "pretty goods." Don't keep drilling and drilling and grinding for perfection, because that will make the horse hate and dread the work. Get a little, quit for the day. Loose reins, a nice little pat, go for a walk. Lots of days of "pretty good" can turn into very good indeed, in ways that an insistence on "perfect" never can. Every time I hear that "Practice doesn't make perfect. Perfect practice makes perfect", in relationship to horse training, it makes me cringe. If you are one of those people with a visceral "need" to be perfect, take it out on some inanimate object like a musical instrument or a baseball bat, not on some living creature.
  • La malédiction du perfectionnisme et le pouvoir de "très bon". Partout dans le monde, tous les jours, les cavaliers dressent des chevaux. Les chevaux ne "veulent" pas d'être dresser. Si vous le croyez vous êtes un rêveur, pensez toujours à un âge de huit ans, ce qui est OK si vous avez 8 ans, pas si productif que vous devenez plus mature. Et les bons dresseurs savent que la formation est «difficile» pour les chevaux, tout comme la pratique du foot ou la pratique du basket ou tout sport qui nécessite une course et une dépense énergétique élevée est «difficile» pour les athlètes humains. On l'appelle "malaise athlétiquement induite", et tout être humain qui est un athlète se souviendra (ou souffrira actuellement) de la douleur des muscles fatigués, du cœur de course, du souffle haletant, de la sensation de courir fort le terrain de la crosse "une fois de plus" a la fin d'un jeu, il l'emmène vers la fin de sa force et son endurance. Mais les athlètes humains ont des objectifs, comme gagner une prix, ou avoir l'estime des autres enfants, ou gagner un championnat d'état, et pour atteindre ces objectifs, ils sont prêts à faire face à la douleur. Les chevaux ont aussi des "buts" - manger de l'herbe et etre dans les pâturages avec d'autres chevaux. Ces objectifs n'ont aucun rapport avec «satisfaire mon propriétaire qui m'aime». Et lorsque nos chevaux sont "résistants", c'est presque toujours parce qu'ils ne comprennent pas les aides appliquées ou les comprennent, mais qui sont fatigués et commencent à atteindre ce point, comme le joueur de lacrosse à la fin du jeu, où "une fois de plus" est à peu près la dernière goutte. Mais les humains perfectionnistes ont tendance à être partout "une fois de plus", car cette dernière tentative n'était pas suffisante. Et ce n'est pas l'un ni l'autre, alors faites-le encore. Et encore. Et encore----- Apprenez à accepter "très bien" aussi bien, et quittez après quelques "bons". Ne continuez pas à travailler, à travailler et à travailler la perfection, car cela fera que le cheval déteste et redoute le travail. Obtenez un peu, arrêtez pour la journée. Beaucoup de jours de "très bon" peuvent se transformer en excellent en effet, de manière à ce que l'insistance sur "parfait" ne puisse jamais. Chaque fois que j'entends que "La pratique ne fait pas le parfait. La pratique parfaite rend parfaite", en relation avec l'entraînement des chevaux, ça me fait croquer. Si vous êtes une de ces personnes avec un «besoin» viscéral d'être parfait, retirez-le sur un objet inanimé comme un instrument de musique ou une batte de baseball, pas sur une créature vivante.

Encore des photos de ce matin :)

Sarah Pugh BPJEPS (équitation),BHSAI (ISM),BSc Hons